Chambre criminelle de Dakar : Procès en appel du présumé meurtrier de l’étudiant Bassirou Faye, le mardi prochain.

L’affaire Bassirou Faye tarde encore à connaître son épilogue, malgré plusieurs procès intentés.  À un mois de la commémoration du décès de l’étudiant, tombé au front le 14 août 2014 lors d’affrontements entre les forces de l’ordre et ses camarades, voilà encore son présumé meurtrier en procès. Il s’agit de Sidy Mouhamed Bougaleb, le policier mis en cause qui, placé sous mandat de dépôt le 14 janvier 2015, devra face aux juges de la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Dakar, ce 16 juillet prochain pour son procès en appel.

En effet, le policier qui est inculpé pour ce crime, sera de nouveau devant les juges après avoir connu un procès devant la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar le 25 juin 2016, lors duquel il a été condamné à 20 ans de travaux forcés en sus de 50 millions de francs d’amende ferme.
Il faut rappeler que c’est à l’issue de son procès où il est ressorti avec une lourde peine, qu’il avait introduit un recours en appel. Il faut rappeler que 3 ans après sa condamnation en 2016, le policier Bougaleb qui a toujours clamé son innocence, devra encore trouver les arguments pour convaincre les juges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here