Sénégal: Popenguine 2019 – A la découverte du pèlerinage marial

La 131ème édition du pèlerinage marial de Poponguine sera célébrée ce 09 et 10 juin 2019 . Le thème retenu cette année est «O Marie aide nous à dire oui au Seigneur». En attendant l’événement, Sud quotidien revient sur les moments forts du pèlerinage.

Situé entre Toubab Dialaw et la Somone, Poponguine considéré comme un petit village en bord de mer de par sa superficie, est devenu une destination privilégiée. Le village n’est plus aujourd’hui, à présenter à cause du pèlerinage Marial qu’il abrite depuis plus de 100 ans.

Logé dans la région de Thiès, département de Mbour, Popoguine est érigé en cité religieuse nationale en 2015 par le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, qui y possède une résidence secondaire.

Chaque année, ce sont des milliers de fidèles catholiques venant de tous les coins du pays ainsi que dans la sous-région qui convergent vers les lieux pour rendre hommage à la Vierge Marie mais aussi s’exercer à être un modèle à l’image de la mère de la l’église dans la société.

Pour cette année, les fidèles vont aussi s’exercer au même exercice mais cette fois-ci en méditant sur le thème: «Marie, aide nous à dire oui au Seigneur».

L’Archidiocèse de Dakar sera à l’honneur pour la présente édition, avec son Excellence Mgr Benjamin Ndiaye, Archevêque de Dakar qui présidera la messe solennelle, le 21 mai à 10h, accompagné de la chorale de la Paroisse Universitaire Saint-Dominique de Dakar.

Une autre particularité a noté au cours de l’événement demeure selon le comité d’organisation du pèlerinage: est la célébration, pour la première fois, de la Fête de «Marie Mère de l’Eglise, le Lundi après la Pentecôte, le 21 Mai».

Parlant des attentes des pasteurs au cours du pèlerinage, le comité a souligné : « ils demeurent entre autres, le rassemblement du Peuple de Dieu en Eglise-Famille, dans la catholicité de la foi, la grâce de la confession et de la réconciliation mais aussi un élan pour l’évangélisation du pays et de la sous-région.

Par contre les fidèles qui se rendent à Poponguine s’y rendent pour une rencontre avec le Seigneur et la Vierge Marie et le ressourcement de leur foi, la santé de l’âme et du corps mais aussi la paix dans les familles».

Monseigneur Picarda, maitre d’œuvre du pèlerinage

C’est grâce à Monseigneur Picarda que le sanctuaire de Poponguine a vu le jour. Selon les récits de l’église catholique du Sénégal, le Sanctuaire Marial de Poponguine a été créé en 1887.

Monseigneur Picada visitant les lieux fut émerveillé par l’emplacement du site qui se situe sur une colline : “Quel magnifique site pour un sanctuaire marial” disait-il. Ainsi le 22 mai 1888 un mardi de Pentecôte, le premier pèlerinage de notre Dame de la Délivrande fut organisé en ce lieu.

Depuis lors des pèlerinages réguliers furent organisés chaque année à Poponguine et en juin 1963, le Sénégal et la Gambie furent consacrés à notre Dame de la Délivrande. Toutefois, il faut noter qu’en 1965, fut inauguré le premier pèlerinage de notre Dame de la délivrande en présence du défunt président de la République du Sénégal Léopold Sedar Senghor.

Pour rappel, Monseigneur Picarda, fondateur du pèlerinage marial de Poponguine avait été missionnaire aux Antilles, en Martinique, où est honorée la même Vierge (au Morne Rouge), avant de venir au Sénégal. Ce dernier a voulu offrir au Sénégal un lieu de pèlerinage ou les Ce que les pasteurs attendent de ce Pèlerinage marial.

Aujourd’hui, parlant toujours du sanctuaire, son territoire s’agrandit avec la forte présence des fidèles. Pour l’église catholique, il s’étend maintenant sur une superficie de 30 hectares.

Cependant, l’église fait remarquer qu’en plus du sanctuaire, l’église paroissiale a été élevée à la dignité de «Basilique Mineure» par le Pape Jean Paul II le 23 Novembre 1991, peu avant sa visite historique du 21 Février 1992. Jour, il célébra la Messe dans le nouveau sanctuaire de plein air.

sud quotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 + 17 =