Santé : GUINAW RAIL : PLUS DE 500 PATIENTS CONSULTÉS GRATUITEMENT

Guinaw Rail (PIKINE), 9 mars (APS) – Plus de 500 patients, ont bénéficié, samedi, à Guinaw Rail, dans la banlieue de Dakar, de consultations gratuites en pédiatrie, et gynécologie, entre autres, dans le cadre d’un programme dénommé Hôpital mobile dont l’objectif est de favoriser l’accès des populations à ces services spécialisés, a constaté l’APS.

’’L’objectif était d’atteindre 800 patients. Mais au moment où nous parlons, nous avons déjà atteint la barre de 500 patients en service spécialisé qui ont été consultés’’, a déclaré, l’initiateur du programme, le professeur Daouda Nidaye, chef du département de parasitologie de la Faculté de médecine, de pharmacie de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Il s’adressait à des journalistes en marge des séances de consultation organisées au poste de santé de Guinaw Rail Sud, dans le département de Pikine. De nombreuses personnes ont ainsi participé à cette opération.

’’Etant des spécialistes de la santé et des universitaires, nous comprenons que la demande est tellement forte qu’on ne peut pas réellement venir à bout par rapport à la prise en charge des patients, qui sont surtout dans les milieux défavorisés’’, a-t-il souligné.

Raison pour laquelle, a-t-il poursuivi, qu’un Hôpital mobile a été déplacé avec des spécialistes de divers domaines, notamment la cardiologie, la pédiatrie, la gynécologie, la médecine interne, la dermatologie, en vue de procéder à des consultations gratuites.

Il a fait valoir que les spécialistes procéderont à des suivis ainsi qu’à la prise en charge des malades au niveau de différents centres de santé, où ils sont affiliés.

Pr Daouda Ndiaye a promis que cette opération touchera toutes les régions du Sénégal, en commençant par les banlieues, où l’on trouve une grande partie des populations défavorisées.

’’C’est vraiment l’occasion de lancer un appel, pour que cet hôpital mobile soit une réalité sur l’ensemble du pays en sens qu’il y a un vrai besoin dans ce domaine’’, a-t-il indiqué en appelant dans le même temps à un renforcement des personnels de santé dans la banlieue afin de répondre à la demande souvent très forte.

AMN/AKS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 + 3 =