Affaire Petro-Tim: Les leaders Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) du Macky pour “haute trahison”

Les membres du Congrès de la renaissance démocratique (Crd) ont fait face à la presse pour se prononcer sur l’affaire du pétrole. Lors de cette rencontre, l’ancien premier Ministre Abdoul Mbaye a fait savoir que le Président Macky Sall, dans l’exercice de ses fonctions,
a intentionnellement violé de manière répétée le code pétrolier du Sénégal ainsi que son décret d’application en signant en 2012 puis en 2013 des décrets qui approuvaient des contrats qu’il savait “sciemment établis dans des conditions frauduleuses”. “Le Président Macky Sall a, en particulier, ignoré la réclamation déposée par Tullow Oil comme si elle n’a jamais existé, tout comme le « rapport étouffé de 2012 » De la sorte, le Président Macky Sall a, incontestablement permis au sulfureux Frank Timis, un spéculateur connu et reconnu comme tel par les services de l’Etat, notamment par le « rapport étouffé de 2012 », de s’enrichir outrancièrement aux dépens de la Nation sénégalaise”,a-il indiqué.

Poursuivant, il soutiendra que son frère, Aliou Sall, qui ne dispose d’aucune compétence
particulière ou motivée de s’enrichir, à coup de milliards, sans services rendus à la Nation.

Ce dernier de rappeler que malgré les alertes et saisines maintes fois réitérées, alors qu’il était Premier ministre , le Président Macky Sall a persisté à soutenir le Groupe de Frank Timis et en aucun moment n’a posé le moindre acte pour la sauvegarde des
intérêts du Sénégal ; “bien au contraire”, précise-il.
Ainsi, tient-il à signaler, “le Président Macky Sall a pris l’option délibérée d’exposer notre
pays à des risques majeurs, du fait de la présence d’individus dangereux comme Frank Timis au cœur des ressources pétrolières et gazières qui appartiennent au Peuple sénégalais ; d’incompréhensions, de frictions et de possibles conflits, avec des
sociétés globales et puissantes comme BP ; car en définitive l’ensemble des acquisitions de ces sociétés sont assises sur du faux établi en toute connaissance de cause du Président de la République. Incontestablement, le Président Macky Sall a intentionnellement
refusé de donner la suite appropriée à des informations pourtant fiables et constantes sur l’établissement de faux dans l’octroi de permis délivrées , choisissant de laisser se dénouer, après ces saisines, des transactions financières au détriment du Sénégal. Les faits ci-dessus exposés font ressortir de fortes présomptions d’associations de malfaiteurs, d’auteurs et de complices de faux en vue d’une entreprise ayant abouti à la spoliation d’intérêts du Sénégal, permettant l’enrichissement gratuit de personnes dont son propre frère Aliou Sall”,fait savoir M. Mbaye.
Suffisant pour que lui et ses camarades demandent l’ouverture d’une enquête pour haute trahison  impliquant Macky Sall ainsi que l’ensemble des Ministres, fonctionnaires et
responsables de sociétés publiques qui ont pu contribuer à la commission de tels actes, en particulier Aly Ngouille Ndiaye et Mahammad Boune Abdallah Dionne.

Mariama SenegaActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 + 4 =